Votre séjour dans notre service

  • Etape 1 : La consultation avec le chirurgien

    Un médecin vous adresse à la consultation d’un de nos spécialistes en chirurgie vasculaire ou thoracique ou vous avez pris rendez-vous de votre propre chef.
    Vous pouvez être accompagné par l’un de vos proches pendant cette consultation.
    Vous avez le plus souvent déjà bénéficié d’examens complémentaires réalisés en dehors de l’hôpital ou lors d’une hospitalisation récente (hospitalisation de jour ou conventionnel). Le chirurgien peut estimer nécessaire de faire des examens supplémentaires.
    Si une décision d’intervention est prise, nous choisissons ensemble une date qui convienne.  La nature de l’intervention et le rapport bénéfice-risques de celle-ci sont expliquées par le chirurgien. Vous pouvez poser les questions que vous souhaitez. Au terme de la consultation, un courrier est adressé par le chirurgien à votre médecin traitant et aux médecins spécialistes qui prennent soins de vous.
    Le chirurgien vous adresse à son collègue anesthésiste pour une consultation spécialisée qui est indispensable même si l’intervention est réalisée sous anesthésie locorégionale ou locale. Il n’est pas possible de réaliser l’intervention chirurgicale si vous ne vous êtes pas rendu à la consultation d’anesthésie.
    Il est nécessaire de préparer cette intervention au mieux et des consignes peuvent être données par le chirurgien ou l’anesthésiste dans ce but (arrêter de fumer au moins 15 jours avant une intervention de chirurgie thoracique, pratiquer de la kinésithérapie respiratoire, mettre des bas de contention, arrêter un traitement anticoagulant, arrêter ou débuter un traitement spécifique ……).

  • Etape 2 : La consultation avec l’anesthésiste

    Cette consultation doit avoir lieu au moins 48 heures avant l’intervention chirurgicale.
    Il a besoin de connaître la nature des traitements que vous prenez, vos antécédents médicaux et chirurgicaux et vos éventuelles allergies.
    Le médecin anesthésiste vous donne des informations sur l’acte anesthésique. Il peut être amené à prescrire des examens complémentaires.

  • Etape 3 : Staff médico-chirurgical

    L’ensemble des chirurgiens du service se réunisse lors d’un staff hebdomadaire.
    Nous déterminons la technique d’intervention la plus adaptée et la moins invasive pour vous. Nous privilégions toujours, dans la mesure du possible, les techniques chirurgicales modernes les moins invasives (technique endovasculaire ou endoprothèse pour la chirurgie vasculaire, chirurgie vidéo-thoracoscopique pour la chirurgie thoracique).
    Nous déterminons également avec l’équipe anesthésique votre lieu de séjour post-opératoire immédiat le plus probable (unité d’hospitalisation classique le plus souvent, unité de soins continu parfois et plus rarement réanimation chirurgicale).

  • Etape 4 : L’hospitalisation, la veille de l’intervention

    La veille de l’intervention, vous êtes hospitalisé dans le service de chirurgie vasculaire, thoracique et transplantation pulmonaire. Le chirurgien responsable et le médecin anesthésiste préparent l’intervention et ils vous rendent visite. Ils répondent aux questions que vous ou vos proches peuvent se poser.
    Un livret d’accueil vous est remis. Vous devez signer une autorisation d’intervention et désigner un ou deux proches de votre choix (personne de confiance et personne à prévenir).Vous bénéficierez d’une douche avec de la Bétadine (produit antiseptique) et d’une prémédication qui a été prescrite par le médecin anesthésique. Le patient doit être à jeun strict au minimum 6 heures avant l’intervention.

  • Etape 5 : L’intervention

    L’intervention implique : le chirurgien et ses assistants, deux infirmières spécialisées du bloc opératoire (IBODE), l’anesthésiste et son assistant, une infirmière anesthésiste (IADE) et une équipe d’aide-soignant.C’est un travail d’équipe qui assure efficacité et sécurité

  • Etape 6 : Après l’intervention

    Une fois l’intervention terminée, le personnel soignant vous conduit en salle de soins post-interventionnel (« salle de réveil »). Le médecin anesthésiste veille sur vous et s’assure de votre confort et il décide du moment de votre retour en unité d’hospitalisation ou en unité de soins continu si nécessaire.
    L’équipe chirurgicale vous fera part du déroulement de l’intervention.
    Le temps d’hospitalisation dans le service de chirurgie varie en fonction du type d’intervention réalisée. Vous êtes pris en charge par l’équipe infirmière, l’équipe médico-chirurgicale, l’équipe d’aide-soignant, et l’équipe de kinésithérapeutes du service. Pendant cette hospitalisation vous pouvez bénéficier de l’aide des diététiciennes, de psychologues ou d’un médecin spécialiste d’un autre service de l’hôpital.
    ° Cadre de santé de l’unité d’hospitalisation du 10ème étage : Flora Marx
    ° Cadre de santé de l’unité d’hospitalisation du 9ème étage : Gérald Guillet

  • Etape 7 : Le retour à votre domicile ou dans une structure de soins adaptée

    Lorsque votre chirurgien estime que vous êtes suffisamment bien remis de l’intervention, il vous donne l’autorisation de quitter l’hôpital. La majorité des patients regagnent leur domicile mais certains bénéficient d’une maison de convalescence ou d’une maison de rééducation. Une équipe d’assistant social se charge de vous trouver la maison la plus adaptée en fonction de votre pathologie.
    Au moment de votre sortie, vous disposez d’un traitement, d’une prescription d’examen complémentaire à faire et d’un rendez-vous de consultation post-opératoire avec votre chirurgien.
    Les patients ayant bénéficié d’une chirurgie thoracique doivent pratiquer de la kinésithérapie respiratoire, il est donc conseillé de prendre contact avec un kinésithérapeute proche de son domicile.Un compte rendu opératoire est adressé à votre médecin traitant et à tous les médecins spécialistes qui s’occupent de vous.